IMG-LOGO
Art versus Société : l'art doit changer le monde / Sous la direction d'Hervé Fischer / Vol.18 N.3 2020

Ré-imaginer les musées pour agir sur le climat *

Rodney Harrison - Henry McGhie - Colin Sterling - Emma Woodham

magma@analisiqualitativa.com

Les auteurs et partenaires du projet
Le concours et ses programmes associés ont été élaborés dans le cadre du secteur prioritaire Patrimoine du Conseil de recherche sur les arts et les sciences humaines (AHRC) du Royaume-Uni à l’époque où il a été décidé que la COP26 se tiendrait à Glasgow en novembre 2021. L’équipe Patrimoine AHRC, dirigée par Rodney Harrison, professeur d’études du patrimoine à l’Institut d’archéologie de l’UCL - University College de Londres -, travaille avec l’AHRC/UKRI, la communauté de recherche sur le patrimoine et les organisations partenaires nationales et internationales de Patrimoine, afin de collecter et stimuler un large éventail de recherches dans le domaine des arts et des sciences humaines susceptibles de contribuer de manière importante à la compréhension du patrimoine. L’organisation de ce concours de design par Patrimoine du PAC a été menée en partenariat avec Colin Sterling, également basé à l’Institut d’archéologie de l’UCL dans le cadre de son propre projet de bourse de leadership financé par PAC New Trajectories in Curatorial Experience Design (www.experience-design.co.uk), ainsi qu’avec Henry McGhie, fondateur de Curating Tomorrow, une société de conseil qui vise à aider à maximiser la contribution des musées, du secteur du patrimoine et d’autres organisations et secteurs pour soutenir la prospérité sociale, économique et environnementale (www.curatingtomorrow.co.uk), et avec le Glasgow Science Centre, en étroite collaboration avec Emma Woodham.

 

Abstract

La lutte contre le changement climatique exige une créativité radicale et de nouvelles formes de relations, d’institutions et de pratiques. Reimagining Museums for Climate Action a été lancé le 18 mai 2020, à l’occasion de la Journée internationale des musées 2020 (www.museumsforclimateaction.org), sous la forme d’un concours international d’idées et de design visant à (re)imaginer et à (re)concevoir radicalement l’institution muséale, afin de contribuer à un avenir plus équitable et plus durable à l’ère du changement climatique. Le concours a suscité un intérêt considérable, avec 264 contributions de 48 pays. Huit lauréats ont reçu chacun 2 500 £ pour transformer leurs idées en expositions qui seront présentées au Centre scientifique de Glasgow avant et pendant la COP26. L’exposition présente également un large éventail d’idées parmi les soumissions, visant à fournir au secteur des musées et à la société une source d’innovation et d’inspiration pour atteindre les objectifs de la Convention-cadre sur les changements climatiques et de l’Accord de Paris[1].

 

IMG

Glasgow Science Centre.

Concours

 

Reimagining Museums for Climate Action demande aux concepteurs, architectes, artistes, poètes, philosophes, groupes indigènes, groupes communautaires, professionnels des musées et au grand public de re-concevoir et de re-designer radicalement le musée pour contribuer à un avenir plus juste et plus durable à l’ère du changement climatique. Le concours invite à réfléchir à de nouvelles approches de la conception, de l’organisation et de l’expérience des musées pour amplifier et accélérer l’action en faveur du climat dans divers contextes et à différentes échelles, permettant aux musées et à la société d’aller plus loin, plus vite, ensemble, vers un avenir carbone zéro. Alors que le monde est confronté à une pandémie mondiale qui a des répercussions sur tous les aspects de la vie sociale, culturelle et économique, beaucoup de nos certitudes sur l’avenir ont en partie perdu leur crédibilité.

 

Alors que des milliers de musées dans le monde restent fermés, de nouvelles formes d’engagement et d’expérimentation sont apparues pour repenser la relation entre les musées et la société. Mais malgré un profond sentiment d’incertitude et d’insécurité, un espoir demeure : que la multitude d’initiatives que les communautés du monde entier ont su prendre pour répondre à la COVID-19 puisse inspirer de nouvelles formes d’action radicale afin de faire face à l’urgence climatique et écologique. En ce moment, il est particulièrement important de considérer les capacités exceptionnelles que peuvent offrir les musées pour façonner un avenir plus équitable et un développement plus durable.

 

Ré-imaginer les musées

 

Les musées ont des styles architecturaux et des dimensions très variés. Plutôt que de se concentrer sur un lieu ou un type de musée spécifique, nous vous invitons à nous adresser des propositions qui requestionnent et même bouleversent les fondements mêmes de la pensée muséologique, afin de mieux répondre au défi du changement climatique. Vous pouvez situer votre musée n’importe où, ou suggérer une approche qui ne soit pas liée à un lieu spécifique. Nous vous invitons à nous soumettre des propositions de conception et de design radicalement différentes de celles du musée « traditionnel », ou qui explorent de nouvelles façons de faire dans les musées traditionnels. Votre réponse peut porter sur n’importe quel aspect de la conception et de l’activité du musée, et les idées peuvent être aussi fantastiques ou aussi réalistes que vous le souhaitez. Nous ne cherchons pas à juger les propositions sur leur faisabilité, mais sur la mesure dans laquelle elles ré-imaginent le musée pour qu’il puisse mener une action rapide et significative contre la dégradation du climat.

 

Les musées sont étroitement liés à de nombreuses manières de faire traditionnelles qui ont conduit la planète au bord de l’effondrement écologique : le clivage entre vie humaine et non humaine, la marginalisation et l’oppression des peuples indigènes, la célébration des récits de progrès basés sur une croissance économique illimitée. Ces dernières années nous avons observé un profond changement dans les modalités de sauvegarde et de gestion du patrimoine par les musées, mais les logiques sous-jacentes de préservation, d’interprétation, de conservation, d’éducation et de recherche sont demeurées les mêmes. Ce concours vise à revisiter ces principes fondamentaux de manière imaginative, créatrice et rédemptrice, afin d’inspirer de nouvelles approches de l’équité climatique et des pratiques écologiques dans le secteur des musées et même plus largement.

 

Exposition

 

Les candidatures seront jugées par un panel international d’experts en muséologie, architecture et design, changements climatiques, patrimoine et durabilité. Les huit finalistes recevront chacun 2 500 £ pour transformer leurs idées en expositions, qui seront présentées au Centre scientifique de Glasgow avant et pendant la COP26, la conférence des Nations unies sur le changement climatique, en 2021. La COP26 doit avoir lieu au Scottish Event Campus (SEC). Le Glasgow Science Centre, qui est situé à côté du SEC, jouera un rôle clé dans la conférence. L’exposition sera accompagnée de conférences, d’ateliers et d’autres activités encourageant le débat sur le rôle futur des musées en période de changement environnemental rapide.

 

Annexes

 

Le Glasgow Science Centre, situé à côté du Scottish Exhibition Centre, accueillera la COP26 en novembre 2021.Le Glasgow Science Centre est l’un des plus populaires musées de sciences d’Écosse.

 

IMG
IMG

 

* Traduit de l’anglais par Hervé Fischer.

 

Notes

 

[1] L’échéance prévue pour signaler son intérêt était le 31 juillet 2020 et la date limite pour déposer un projet était le 15 septembre 2020.

IMG

Download Vol.18 N.3 2020

DOAJ

I QUADERNI DI M@GM@

ARACNE EDITRICE